Scrutin du 22 mars: Le matériel électoral incendié dans plusieurs localités

Spread the love

Alors que le pouvoir a maintenu le double scrutin électoral ce dimanche 22 mars 2020, des actes de violences et de vandalisme ont été enregistrés dans plusieurs localités de la Guinée.

Dans la capitale guinéenne Conakry, le matériel électoral a été incendié notamment à l’école primaire de Yimbaya 1 dans la commune de Ratoma mais aussi Koloma toujours dans la même commune.

A l’intérieur du pays, le matériel électoral a été saccagé à Galaye dans la préfecture de Nzérékoré en région forestière mais aussi à Toumanya dans la préfecture de Dubreka en Basse Côte.

A Mamou, ce matin, c’est le centre de santé de Loppet qui a reçu la visite des jeunes en colère qui ont saccagé tout le matériel de vote, même scenario à Thieougol où le scrutin n’a pas pu se dérouler. A Fatako dans la préfecture de Tougué, c’est tard dans la nuit que le matériel électoral à été incendié.

A Koundara, des bureaux de vote ont aussi été attaqués à Sareboido et tout le matériel électoral saccagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *