Élection présidentielle de 2020 en Guinée.

Spread the love

URGENT : ATTENTION À LA CANDIDATURE DE MAÎTRE KABÈLÈ CAMARA, ANCIEN MINISTRE DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ D’ALPHA.

J’ai toujours alerté l’opinion publique nationale et internationale de ce que l’ancien ministre de la Défense et de la Sécurité, par ailleurs avocat attitré d’Alpha Condé depuis plusieurs décennies et Parrain de la “Franc Maçonnerie” en Guinée, n’a jamais rompu avec son mentor.

La preuve est que Maître Kabèlè et deux responsables du FNDC effectuent de fréquentes visites nocturnes à Sèkhoutouréya. Ce sont eux qui jouent le jeu d’Alpha Condé pour tenter de piéger Cellou Dalein. Lorsque j’en parle, on me traite de taupe au service d’Alpha Condé pour déstabiliser le FNDC. L’avenir nous édifiera.

Toutefois, le cas de Maître Kabèlè n’est comparable qu’à celui de l’ancien ministre de la Culture, Ahmed Tidiane Cissé, paix à son âme, qui avait signé un divorce apparent avec Alpha Condé, alors qu’il était le numéro deux du RPG, pour créer son parti et signer une alliance avec Lansana Conté, rien que pour infiltrer le régime d’alors et remonter les informations à Alpha.

Alpha Condé et Ahmed Tidiane Cissé ne s’adressaient pas la parole (du moins publiquement) jusqu’à l’investiture d’Alpha Condé en 2010. Pourtant, le deuxième décret de nomination des membres du premier gouvernement d’Alpha Condé a été concédé à Ahmed Tidiane Cissé qui, jusqu’à sa mort, était ministre de la République.

Une autre taupe d’Alpha Condé dans le système de Lansana Conté s’appelle le Général Bouréma Condé, qui malmenait les militants du RPG dans la cité diamantifère de Banankoro, alors qu’il était le sous-préfet intouchable de la localité. Dès après la prestation de serment d’Alpha Condé en 2010, Bouréma Condé fut nommé dans les fonctions stratégiques de Chef D’Etat Major Particulier du Président de la République.

De la Présidence, il est propulsé ministre de l’Administration du Territoire, poste qu’il occupe jusqu’à ce jour, nonobstant ses carences notoires et son système dictatorial qui le fait répugner par tous ses collaborateurs.

Bref, je voudrais tirer la sonnette d’alarme, en ce sens que la candidature de Maître Kabèlè à la fameuse élection présidentielle du 18 octobre (si elle a lieu bien sûr) est loin d’être fortuite. Celle-ci rentre dans le cadre des différents scénarii (pluriel de scénario, tout comme on peut écrire aussi scénarios) envisagés par Alpha Condé pour sa propre succession, en vue d’écarter toute probabilité de la montée en puissance d’un ancien Premier ministre de Lansana Conté, notamment de Cellou Dalein.

Alors, si Cellou Dalein n’est pas candidat, Alpha Condé pourrait éventuellement céder le fauteuil présidentiel à un de ses courtisans, en organisant un simulacre d’élection présidentielle à laquelle il se portera candidat, tout en organisant un second tour et passer la main à son successeur désigné, et l’opinion publique nationale et internationale sera prise au dépourvu.

À préciser que l’état de santé d’Alpha Condé ne lui permet pas de tenir un troisième mandat. Il en est conscient. Or, quelle que soit la mascarade électorale, aucun candidat du camp présidentiel, fût-il Alpha Condé lui-même, n’est en mesure de se targuer de battre Cellou dans les urnes.

Donc, la participation de Cellou à l’élection présidentielle pourrait barrer la route à l’élection fantaisiste d’un fanfaron désigné par Alpha et permettre une crise postélectorale pouvant entraîner la chute d’Alpha Condé, puisqu’après la fin du deuxième mandat d’Alpha Condé, toutes les options seront salutaires pour le déloger. Et, une transition sérieuse pourrait éventuellement ouvrir la voie de la Présidence à Cellou Dalein, dont la popularité ne fait l’ombre d’aucun doute

Raison pour laquelle, notre Champion olympique en grotesques mensonges d’Etat et autres exercices d’escalader des murs de stades est en train de tout mettre en oeuvre pour tenter de garantir sa succession, en se protégeant d’éventuelles poursuites judiciaires pour les milliers de crimes qu’il a commis.

De tout ce qui précède, Alpha Condé devrait se rendre à l’évidence selon laquelle les voies de Dieu sont insondables. Autrement, l’homme propose et Dieu dispose. Wassalam!

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *