Conakry : la situation est devenue inquiétante..>>

Spread the love

Préoccupations et inquiétude en Guinée
Triste Guinée ! comme  si  la lutte contre la pandémie  de  COVID-19  n’était  pas  assez  pour mettre  les  guinéens  à  l’épreuve.

Il  faut  que  ce  week-end   devienne  le  plus inquiétant   et  stressant   que  notre  pays  ait connu.

Même aux heures  sombres  de  l’ère   Sékou Toure,  encore  moins  aux  repas   du  Général Conté,   l’inquiétude  et   la  peur de lendemain cauchemardesque n’ont autant hanté les guinéens.

À 24 heures d’un double scrutin qui ressemble fort à une  course   éperdue  pour   ouvrir la boîte de pandore  tous les ingrédients pour un week-end sulfureux et dangereux sont en place.

D’un côté,le Président  Alpha Condé  et ses  partisans  qui tiennent   coûte  que  coûte,  quitte à y laisser  leurs  plumes  et  pattes  dans a cohue,  à organiser  le  vote  référendaire  et  le scrutin  législatif  et  sont  décidés  à  ne plus reporter comme ce fut le cas du 1er Mars.

De l’autre côté , le Front National pour la Défense de la Constitution   (FNDC)  qui s’oppose catégoriquement  à  ce  qu’ils  qualifient  de coup  d’état constitutionnel,  appelle  ses militants  à  des  journées  de  résistance aujourd’hui et demain.

Et comme si tout ceci ne suffisait à accabler les guinéens,des coups de feu sont entendus dans l’enceinte du Camp Alpha Yaya,même si les choses se sont calmés de ce côté pour le moment,elle réveille les vieux démons des coups d’Etat militaires et fait redouter une irruption de l’armée sur la scène socio-politique.


Deja,  Depuis ce matin,  des heurts sont signalés dans  la  capitale  à  Gnariwada   (Hamdallaye); barricades   à  Simanbossiyah  et  lambandji.

L’intérieur du pays n’est pas non plus épargné, matériels électoraux brûlés à Poredaka,  Soyah dans la préfecture de Mamou,  ainsi  qu’à  Palé dans   N’zérékoré.

Barricades et pneus brûlés  à  Labé. La Guinée n’a jamais été aussi mal sous la gouvernance Condé.
Au milieu de tout ce chaos,  il y a l’immense masse de guinéens moyens   et citoyens lambdas qui n’aspirent qu’à une chose,   pouvoir   vaquer   à  leurs   activités  de  survie dans   la  quiétude  et   la   sécurité.   ce  sont  eux  les  victimes  de  cette   situation intolérable.  Et vu  l’évolution   des   choses,  on peut   s’attendre,   sans   être  taxé   de pessimiste,   à  une escalade   des   tensions d’éclater   à  la face de tous,   opposants et opposés,dirigeants et dirigés,  et surtout l’immense    majorité   de   guinéens sans moyens   et  sans   défense   qui   souhaitent  que tout  ceci  finisse  sans  trop  de  casse  ou perre.

Ce sont là, nos souhaits  les  plus  chers!

Puisse t-il en être ainsi !

 

Mamadou Aliou Baldé

Pour guinee105.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *